dimanche 18 juin 2017

Une histoire de pâte


Commencer une tarte aux légumes à l'heure à laquelle elle aurait du sortir du four vous force à trouver des solutions de bidouillage. J'adore les bidouillages ! Le truc qui fait que vous vous tapez le front "Mais pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt".   Et fière, vous le proclamez au monde entier qui franchement à autre chose à faire que de crier hourra pour une histoire de pâte à tarte ! Mais bon, même réflexion faite, je trouve ça super pratique.  La seule exigence est d'avoir un moule à fond détachable.  




Poser le fond sur la table et ÉTALER  simplement la pâte sur le fond du moule..

Puis découper le surplus (si votre pâte est suffisamment fine, vous le verrez à travers). Remettre le fond dans sa base et découper dans la pâte restante des bandes pour faire les bords, à coller avec un peu d'eau. Pas d'œuf surtout, qui une fois cuit, ne souderait plus rien du tout. 

Ce qui permet de faire des pâtes très fines, qui ne se déchireront pas quand il faudra foncer le moule. Ce qu'elles font toujours lorsqu'on est pressé. 





Toutefois,  ça ne fait pas rattraper le temps perdu. 
Mais une tarte aux légumes pour goûter, c'est bien aussi.

J'ai comme un doute : peut être qu'il n'y avait que moi qui ignorais cette méthode ??
Tans pis, cherchez, trouvez,  il en restera toujours quelque chose :
le plaisir  !


2 commentaires:

  1. Bon, je ne suis pas assez rodé à la cuisine pour saisir tout l'intérêt de la méthode... mais Hourra ! quand même !

    RépondreSupprimer
  2. merci monsieur le monde de venir dire houra :)

    RépondreSupprimer

Laisser un commentaire.