mercredi 4 mai 2016

Tangzhong, le retour, niveau 3

Comme dans les jeux, j'ai franchi une étape pour arriver au niveau 3 !

Sur l'excellent blog d'un Dimanche à la campagne, je suis tombée sur une recette du Tangzhong légèrement différente, non dans les proportions, mais dans la méthode, de celle que je fais régulièrement. Comme je finissais d'abord par me lasser de faire toujours la même recette (pourtant par cœur, c'est un gros gain de temps) et par être un peu déçue de la tenue ou plutôt de la non-tenue des petits pains après décongélation (ils tombaient littéralement en miettes), j'ai sauté sur l'occasion de l'essayer. Essayer quoi ? Mais la recette d'un Dimanche etc... Ce n'est pas parce que je fais des phrases à rallonge qu'il ne faut pas suivre. Et suivez, car cette recette donne des petits pains moelleux, gonflés, savoureux. A la limite de la brioche bien que la pâte soit assez neutre. Et finis les étalages, roulages, étirages, pliages des morceaux de pâte. On fait des boules et on cuit 2 fois moins longtemps.




Donc

J'ai juste conservé mes proportions du Tangzhong : 100 gr d'eau et 20 gr de farine. (dans sa recette : 125 gr d'eau et 25 gr de farine).  Et j'utilise la totalité. Pourquoi en faire plus pour n'en prendre qu'une part ?

Pour le Tangzhong :
- 100 gr d'eau
- 20 gr de farine T45

Pour la pâte :
- 110 gr de lait tiède (20 secondes dans le micro ondes à 170 W pour moi)
- 1 œuf
- le tangzhong
- 350 gr de farine T45
- 10 gr de lait en poudre
- 40 gr de sucre
- 15 gr de levure fraîche émiettée
- 7 gr de sel
- 30 gr de beurre ramolli
 + un jaune d'œuf pour dorer les petits pains


Le Tangzhong
Jetez la farine dans l'eau et mélanger vivement (avec une cuillère magique c'est parfait). Puis chauffer en remuant, sans faire bouillir, atteindre 65° ou jusqu'à ce que ça se transforme en une sorte de colle à papiers peints translucide. Laisser reposer quelques heures à température ambiante.¹
 
La pâte :
Fouetter le lait tiède, l'œuf et le tangzhong dans un saladier.

Dans la cuve du robot, mettre les poudres : farine, lait en poudre et sucre. Ajouter la levure émiettée. Puis le mélange des liquides. Pétrir quelques minutes puis ajouter le sel.
Pétrir ensuite une quinzaine de minutes. Ajouter alors le beurre mou et continuer à pétrir jusqu'à ce que la pâte se détache des parois. C'est à dire longuement, environ une demie-heure.

Filmer au contact et laisser lever dans un endroit tiède.
Faire des boules de pâte d'environ 80 ou 90 gr. Les déposer sur une plaque et sur un papier cuisson. Laisser reposer de nouveau, couverts, jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.

Préchauffer le four à 180°. Battre un jaune d'œuf avec une larmichette de lait ou d'eau. Dorer les petits pains au pinceau.
Enfourner à 180° pendant 25 à 30 minutes. Laisser refroidir sur une grille.
Conserver dans une boîte hermétique ou congeler. S'il reste quelque chose à conserver !


Vous pouvez farcir les petits pains, avant cuisson, de cheddar, bacon, jambon, crème, confiture ... 

_____________________

¹ : il est préconisé de laisser le tangzhong au froid une nuit, puis de  le laisser se réchauffer à température ambiante avant de s'en servir. Pour ma part, je le laisse simplement 3 ou 4 heures dans ma cuisine qui est toujours assez fraîche..


2 commentaires:

  1. Je suis ravie que cette methode fonctionne toujours aussi bien, ils sont tout jolis. Pour le tangzhong, je ne prends plus la peine de le refrigerer maintenant, je le laisse juste refroideir a temperature ambiante et ca fonctionne tout aussi bien.

    RépondreSupprimer
  2. Oui il faut arriver à simplifier les recettes, trouver des raccourcis qui enlèvent les attentes et des procédés inutiles.

    RépondreSupprimer

Laisser un commentaire.