jeudi 31 mai 2018

Dessert de bulles

Un dessert coup de coeur vu sur le blog "Pourquoi pas ?" , d'abord parce qu'il est sublime. Puis, à mon niveau, parce qu'il permet, facilement, de s'amuser avec les parfums, les présentations, les saisons. Et ultime compliment, c'est un dessert à adapter pour 2 personnes sans prise de tête ou calculette et règle de trois.
Ce devait être un dessert de printemps plein de fleurs du jardin et de couleurs, mais finalement sans fleurs, massacrées à l'aube par un orage effrayant, accompagné de coups de tonnerre si près que le bruit était tout à fait inconnu. Le jardin a pu fournir juste quelques petites groseilles brillantes, croquantes.


Composition  : une mousse, deux gelées, un streusel à la noisette et une déco comme il vous plaira. Isabelle a  concocté une mousse au miel qui va bien avec l'aspect rayon de miel.  Que j'ai reproduite mais dont je changerai l'ingrédient principal et donc le goût la prochaine fois. La difficulté rencontrée au démoulage de la mousse congelée vient je crois de la quantité de miel, qui conserve une grande onctuosité à la mousse mais rend difficile le démoulage. Et aussi parce que j'arrive à la fin du pot de miel "presque maison" un peu brut, un peu rugueux, qui m'avait réconciliée avec le miel.... donc la prochaine fois, ce sera pistache. ... ou framboise ..... ou mangue ....
J'ai changé les gelées ... Citron et crème de Cassis dans l'original sont devenues Cointreau et jus de framboises et pomme.
Accessoire indispensable, du papier bulle propre.

La mousse
15 cl de lait
70 gr de miel (50 de miel toutes fleurs et 20 de miel d'arbousier dans l'original)
 2 jaunes d'oeuf
 2 feuilles de gélatine
 15 cl de crème fraîche (25 cl dans l'original)

Chauffer le miel et le lait, verser sur les jaunes battus, retransvaser dans la casserole et cuire à la nappe.  Hors du feu, dissoudre les gélatines essorées. Filmer au contact et laisser refroidir.
Monter la crème et l'incorporer doucement au mélange. L'étaler sur environ 1 cm sur le papier bulle posé sur une plaque et congeler au moins 4 heures.
J'ai conservé l'excédent dans les alvéoles d'un moule en silicone, congelé.

La gelée  au Cointreau
40 cl de Cointreau + 1 feuille de gélatine.  Chauffer, dissoudre, réserver dans un petit flacon pipette.

La gelée au jus de fruits
40 cl de jus de fruits + 1/4 de cc de fécule + 1 feuille de gélatine. Procéder comme pour l'autre gelée.

Le streusel noisette
Four à 180°
50 gr de poudre de noisette
50 gr de beurre salée
40 gr de sucre
35 gr de farine (25 gr de farine et 15 gr de farine de chataigne ou de petit épeautre)

Sabler tous les ingrédients, étaler sur un tapis de cuisson, cuire environ 20 minutes en remuant à mi-cuisson. Laisser refroidir.
L'excédent pourra être conservé en bocal hermétique ou boîte en fer.

Montage
Sortir la mousse du congélateur, enlever le papier bulle. Casser en morceaux.  Réchauffer très brièvement les gelées et couler des gouttes dans les alvéoles en alternant. Le froid va resolidifier les gelées aussitôt.
Servir froid mais décongelé.
Agrémenter de streusel, fleurs, suprêmes d'orange, groseilles, feuilles, etc..






Aucun commentaire: