vendredi 25 septembre 2015

O tempura, o mores !

Comme aurait dit Cicéron s'il était allé au Japon....

Les tempuras

Là, une recette beaucoup plus longue à faire qu'à écrire. Mais depuis longtemps je faisais des mauvais essais de tempura, sans arriver à quoi que ce soit de ressemblant. Donc une recette plutôt en forme de mémo.

Les tempura sont des beignets japonais, légers, sans aucune sensation de gras. De fines lamelles de légumes, ou des crevettes, etc, trempés dans une pâte sommaire et cuits quelques secondes. Normalement ils sont si peu gras que l'on peut les manger tièdes et même froids. Déjà que j'adore les beignets, ceux là sont une tentation permanente, à faire et à déguster ...

 Tempura de fleurs d'acacia



La pâte est ultra simple : de la farine, de l'eau ! Et quelques glaçons. J'ai utilisé de la farine à tempura, en vente chez Kioko ou Nishikidori. 


- 100 gr de farine
- 140 gr d'eau et 3 ou 4 glaçons.

Faire chauffer la friteuse à 170 °
Mélanger très brièvement les ingrédients au dernier moment. Quelques grumeaux ? Aucune importance.

Tremper une à une les lamelles de légumes ou autre, sans chercher à l'enrober entièrement. et la plonger dans l'huile. La fraicheur de la pâte risquant de refroidir le bain, ne pas faire plus de 3 beignets à la fois. Retourner, laisser cuire une minute ou deux. Jouer avec le thermostat pour maintenir une température constante. Poser à la sortie sur un papier absorbant et saler. Ne pas se lancer dans de grandes quantités, tout cela prend du temps ...

Nous les avons mangé à mesure, brûlant et savoureux, avec un verre d'une boisson qu'il faut boire avec modération.


Il ne reste plus qu'à jeter ses vêtements dans la machine, sortir le papier d’Arménie, mettre la cuisine en zone rouge ...

Vous pouvez commenter, ou cocher une de trois cases du bas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire.