mardi 6 octobre 2015

Mettez votre tutu et vos chaussons




et faisons une Pavlova !

Ce dessert m'a séduite au premier regard : la blancheur et la rigueur de la meringue, la masse désordonnée de la chantilly, et des fruits rouges  pour le contraste. 

Sa simplicité permet tous les délires. Tapez "Pavlova" et regardez les photos ! Il y a de tout, des plus dégueulasses aux plus élégantes. Ça peut aller jusqu'au sublime, comme pour la danse !
La recette : meringue, crème fouettée et fruits. Des fruits sucrés ou/et un peu acides : fraises, framboises, kiwis bien sûr, comme un clin d'œil ! Et on peut broder, s'amuser, faire strict ou débordant, juste ce qu'il faut ou en rajouter dans le superflu. Faire familial ou perso, opulent ou chichiteux, suivez votre tempérament ou votre humeur du jour.

Pour aujourd'hui, voici la mienne, un petit peu floue, selon mon habitude, mais c'est le mouvement du tutu qui veut ça  : meringue, chantilly, framboises décongelées et bâtonnets croquants de poire fraîche.
Pour 3 Pavlova individuelles :

Meringue:
des blancs d’œuf  (environ 3 pour 3 gâteaux individuels)
le même poids en sucre en poudre
le même poids en sucre glace
2 CC de fécule
1 CS de vinaigre ou citron
un peu de vanille si le cœur vous en dit

Crème fouettée 
de la crème et un fouet !
bien froids, donc mis au frigo auparavant. Le bol du batteur froid aussi.
Si vous préférez de la chantilly, ajouter un peu de sucre.

Des fruits : rouges, verts, murs, fondants, croquants.  

Monter les blancs avec le vinaigre. Quand ils moussent, ajoutez le sucre en poudre en 3 fois, puis la fécule. 
Ajouter le sucre glace et mélangez en douceur à la spatule.

Sur une plaque + papier cuisson, faire des tas irréguliers à la cuillère ou des nids bien lisses à la poche à douille. 


 La cuisson dépend de votre four et de la grosseur du gâteau : pour moi et pour que la meringue ne se fende pas : 90° pour 2 heures environ. Le cœur doit rester un peu mou et moelleux mais là encore c'est chacun pour soi.
Fouetter la crème avec ou sans sucre. Ensevelir la meringue refroidie sous la crème. 
Au dernier moment seulement,  répartir les fruits, arroser d'un peu de coulis ou de fruits rouges écrasés. 

Mettre dans un beau plat. Sortir l'argenterie. Mettre sa plus belle tenue, des escarpins ou garder ses pantoufles. Régalez vous.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisser un commentaire.